Skip to content

La Ticla, Michoacan

Notre 2e stop sera Pascualès, la fameuse vague tubulaire, où nous resterons seulement quelques jours avant de redescendre dans le sud vers La Ticla. Les distances au Mexique sont toujours plus importantes qu’elles n’y paraissent. Tout trajet prend énormément de temps.

A la Ticla nous resterons un mois. L’ambiance très conviviale. Les vagues multipics permettant de surfer au minimum 2 sessions par jour, nous donnerons l’envie de nous attarder dans ce petit village paradisiaque. Les vagues sont bien moins longues qu’à Barra de la Cruz, mais il est possible d’en prendre énormément. Le monde est réparti sur les différents pics. Les vagues ne cassent jamais au même endroit. Cela permet donc à tout de le monde de s’amuser dans une bonne ambiance générale.

danse avec une baleine

Comme Barra de la Cruz, c’est un village communautaire, où seuls les locaux peuvent s’y installer et monter un commerce. Tous les weekends, locaux et touristes se retrouvaient sur le place du village pour manger les Quesadillas d’un petit stand.

Le lieu est magnifique, longue plage, entourée de falaise. Une lagune traverse le village. Il est possible de se baigner dedans et de la remonter à pied, entre les cocotiers, les roseaux et les nombreux oiseaux. Il y a beaucoup de pêcheurs par ici, et une multitude de poisson. Nous avons également aperçu de petits requins 😉

Nous sommes partis plusieurs fois pêcher en bateau avec des pêcheurs du village voisin. Au Sunrise, nous avons eu la chance de suivre une baleine, qui a même sauté à côte de nous. Le spectacle était magnifique. Une autre fois il y avait des milliers de grosses tortues et des bancs de dauphins.. 

Pratiquement tous les soirs une baleine venait faire le show proche des surfeurs. Des raies et des tortures se promenaient au pic.

Nous avons tellement aimé cet endroit que nous y reviendrons 2 semaines plus tard.

Retrouvez plus de contenu sur mon compte Instagram en contenu à la une

Ou dormir ?

Il est possible de dormir à l’hôtel au bord de la plage. Mais pour 350 pesos, nous dormions dans une chambre au Camping. Le meilleur rapport qualité prix du village. 

Contact : +523131598314

Comment y accéder ?

Par avion, Direction la ville de Manzanillo. Puis un bus pour Tecoman. Puis un second bus, d’environ 2/3 heures de Tecoman à l’arrêt de bus de la Ticla (El Duin, pas celui nommé la Ticla). Après il faudra trouver un taxi pour rejoindre le village, ou faire du stop. Une 15 aine de minutes sont nécessaires pour rejoindre le village.

Ici au Mexique les gros bus pour les longues distance, tenus par des compagnies privée sont bien organisés et grand luxe, mais voyager avec les petits bus du Michoacan a été assez périlleux. Il n’est pas rare d’attendre toute la journée au bord de la route et de ne jamais voir le bus passer. Tous les habitants nous donnaient des horaires différents. Un trajets de 3 heures sur le GPS en met minimum 6 dans la réalité.

Leave a Reply

Your email address will not be published.