Le lac rose


Le Lac rose ...
Il faut avoir de la chance pour le voir rose, et nous en avons eu.
Pour y aller, il faut compter environ 1h30 en Taxi de Dakar. Nous étions 3 et nous avons payé 20 000 FCFA aller (30 euros).
Le trajet est assez sympa, ce sont des petites routes traversant des villages.
Une fois arrivé, il ne faut pas attendre longtemps pour être abordé par une compagnie touristique proposant des tours de 4x4 dans les dunes du mythique Paris Dakar, ainsi qu'un tour du lac. Nous n'étions pas encore sorties de la voiture, que le guide nous énumérait le programme. C'était tentant ...
Nous sommes quand même aller faire un petit tour jusqu'au lac, il y avait un restaurant, les pieds dans l'eau, une petite plage et une boutique. Une fois notre tour terminé, nous sommes retournées voir le guide, pour négocier le prix. Il faut savoir qu'ici au Sénégal, tout se négocie (avec le sourire).
Il nous proposait 30 000 FCFA pour le tour pour 3 personnes, et 10 000 de plus pour un tour de pirogue sur le lac. Nous nous en sommes sorties pour 12 000 pour le total. (J'étais avec deux sénégalaise, ce qui a surement un peu aidé).
Nous voilà donc parties dans les dunes, dans notre petite voiture type Safari secouées dans tous les sens, et mortes de rire. On a donc traversé les dunes, pour arriver sur la plage. Une grande plage, il y avait des vagues, mais c'était très venté, un peu le bazar. Très compliqué de tenter une session de surf.
Puis c’était reparti pour le lac et le tour de pirogue. On a pu se baigner, dans l'eau tellement salée qu'il est presque impossible de nager, tellement elle vous fait flotter.
Faites attention aux petites blessures, ça brûle ! Et Surtout n'essayez pas de mettre la tête sous l'eau.
Au fond de l'eau il y a comme de l'argile mélangé à des algues, a certains endroit c'est noir et à d'autre orange. L'argile orange colore la peau, et ne part pas.
Une fois sorti de l'eau, il faut bien se rincer avec des bidons d'eau douce qui vous seront ramené du puits. Même après 3 rinçages la peau reste salée.
Nous avons ensuite déjeuné dans un petit restaurant sur la route en terre principale du village, un Mafé pour moi et un Yassa poulet pour les filles.
L'après-midi, la visite des salins était au programme. Nous y sommes allées avec notre chauffeur de taxis, sur la route du retour.
Le travail des ramasseurs de sel est très dur, les hommes récupèrent en pirogue le sel au fond du lac, puis ramènent ces embarcations près de la plage, les femmes viennent ensuite chercher le sel à l'aide de grand sceaux qu'elles portent sur la tête. Et l'entassent sur la plage pour le faire sécher afin d'en faire de grands sacs de 15 kg. Pour faire ce métier il faut passer la journée dans de l'eau tellement salée qu'elle finit par vous brûler les pieds. Ils travaillent donc avec plusieurs couches de chaussettes et de vêtements.
#Raisedbytheswell

Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés