Skip to content

Surftrip en californie

De San Francisco à San Diego 

Mon deuxième trip en Californie en 2 ans. 

La première année, en 2018, nous avons visité la Californie en dormant dans des hôtels. Mais en 2019, nous décidons de louer un Van afin de pouvoir aller à notre rythme, dormant au bord des différents spots de surf dans le flow du surf Californien.

Nous étions libres de nous arrêter où nous voulions, au grès des vagues.

Notre but était de descendre de San Francisco à San Diego, puis remonter en direction Los Angeles, où nous avions pris une option afin de pouvoir y déposer le Van.

  1.  Half Moon Bay

Premier stop: Half Moon Bay. Un petit village au bord de l’océan, très connu pour son spot de grosses vagues Mavericks ! (je vous conseille de regarder le film Chasing Mavericks, qui retrace la vie d’un jeune surfeur local)

Malheureusement à cette période, il y avait moins d’un mètre, il faudra donc revenir en hiver pour avoir la chance d’observer ce fabuleux spectacle.

La côte, de San Francisco à Half Moon Bay regorge de petit spot de surf entre les falaises. L’eau est assez froide, je recommande une bonne combinaison et des chaussons.

  1. Santa Cruz – Capitola

Nous avons roulé le long de la côte de Half Moon Bay à Santa Cruz. Une fois arrivé, nous avons visité le petit musée du surf situé en bordure de la ville, sur une falaise. Il regroupe des photographies, des planches illustrant les 100 dernières années du surf Californien.

Ce dernier se trouve juste en face d’un spot de surf appelé Steamer Lane. C’est un point break collé à une falaise. La mise à l’eau et la sortie sont assez compliquées, mais surfable pour un surfeur de niveau intermédiaire. C’est une longue droite qui commence contre la falaise. Il est préférable d’y aller à marée basse, même si de nombreuses algues y font surface.

Il était assez compliqué de trouver un endroit pour camper avec notre van, nous avons donc continué jusqu’à Capitola, un joli village ou un fort esprit surf était présent. Il y avait de nombreux spots de surf, dont Pleasure Point.

Beaucoup de monde à l’eau en longboard, des gens qui se promenaient dans la rue avec leur planche. Les vagues étaient vraiment petites.

  1. Monterey – Big Sur – Carmel by the sea

Nous avons roulé 4 heures à travers le parc Monterey. Tout au long de la route il y a de très belles plages et falaises, inaccessibles car protégées. On peut se promener à pied, faire quelques randonnées mais la majorité des plages sont bloquées par des barrières. La nature est très protégée la bas et tout reste très sauvage.

  1. Pismo Beach – Cayucos

A cayucos il y a un spot de surf, un beach break. Nous avons eu la chance de pouvoir surfer avec des dauphins, ils étaient très nombreux. Comme de nombreux spots de surf en Californie, il se trouve sous un ponton, c’est un Beach break.

La plage est très sauvage, il y a uniquement des maisons sur les falaises qui disposent de petits escaliers descendant sur des plages privées. On peut voir d’ici Morro Rock, une presqu’ile volcanique haute de 177 mètres.

  1. Santa Barbara – Rincon

Le spot Rincon se trouve à environ 30 minutes au sud de Santa Barbara à coté de Ventura.

Nous avions prévu de passer 3 jours à Santa Barbara, qui est une très belle ville, entre culture surf, plage et magasins. Cette ville est très classe, faite de bâtiments blancs et de beaux magasins.

Mais il était très compliqué de dormir en Van dans la ville, le premier soir nous avons dormis dans une ruelle, mais nous avons été réveillés à 2 heures du matin par la police qui nous a demandé de bien vouloir nous déplacer. Nous avons donc trouvé un parking dans le centre-ville, mais nous avons très peu dormi à cause du bruit.

Nous sommes donc allé à Rincon, une partie du spot est une baie, ou les gens sont en longboard. Ce spot se situe au niveau du premier parking à gauche. Il faut pour cela il faut marcher dans la direction de l’autoroute. Là aussi j’ai eu la chance de surfer à côté d’un groupe de dauphins.

Du côté droit il y a un beach break, où les vagues sont plus grosses, il y a des droites et des gauches.

Je suis également allée surfer à Ventura, à Mondos Beach qui se trouve à une dizaine de minutes en voiture de Rincon. Tout le long de la côte il y a de très nombreux beach break, on peut se garer le long de la route. Il y a beaucoup de Van et Camping-Car. J’ai surfé avec une dizaine de personne à l’eau, vu le grand nombre de spots il y a des vagues pour tout le monde. Les vagues ferment très vite et il n’y a pas beaucoup de fond, mais il y a quelques petits bouts à prendre.

  1. Malibu Pier – Topanga Beach

Malibu est très connu pour ses spots à longboard, c’est vrai, 90% des gens surfait avec un longboard, les vagues étaient toutes petites, assez longue, et comme à Rincon Bay, il n’y a pas beaucoup de fond et se sont des cailloux, faites attention.

C’est un spot très facile, mais souvent surpeuplé. Heureusement les gens sont très souriants et sympathique à l’eau. Tout le monde discute, fait des blagues et rigole au pic.

Malibu reste comme dans les films une ville constituée de maisons de stars, de belles villas et de magasins de luxe. Il n’y a pas vraiment de centre-ville, la ville est tout en longueur le long de la côte jusqu’à Los Angeles.

Découvrez la vidéo CODE RED, un gros swell à Malibu.

7. Huntington Beach

Proche du centre de Los Angeles, se trouve une petite ville, une grande plage et son ponton. La mythique Vans Cup, compétition de surf a lieu ici tous les ans, ainsi que les championnats du monde junior.

  1. San Clémente

San Clémente a été la ville que j’ai préférée lors de mon voyage en Californie. Cette petite ville respire l’esprit surf, il y a de nombreux magasins en centre-ville ainsi que des healthy coffee. Le spot de surf se trouve près du ponton, il faut pour cela traverser un rail de chemin de fer, on peut également courir le long de la plage sur un petit sentier.

#Raisedbytheswell